Actualités
Océan Atlantique (Outre-mer)

Apprendre à concilier développement économique et respect de la biodiversité

Activités professionnelles

Jeudi 4 novembre, une table ronde était organisée aux Assises Outre-mer de la biodiversité à Pointe-à-Pitre autour de la question du développement économique par et pour la biodiversité. Afin de montrer comment mobiliser l’expertise et les moyens, des exemples concrets issus de l’appel à projets Biodiv’eco ont été présentés.

Cette table ronde, animée par M. Benoît Jean de l’Office français de la biodiversité (OFB) a permis de réunir comme intervenants M. Benjamin Moustache, Directeur de la croissance Verte au Conseil Régional de Guadeloupe, Mme Nicole Erdan, élue à la commune du Gourbeyre, M. Stanley-Benjamin Rinaldo, président de l’association Arbokreyas, lauréat de l’appel à projet Biodiv’éco 2021 ainsi que Virginie Chayla, en charge du déploiement de Biodiv’Eco.
La présentation des résultats de l’appel à projet Biodiv’éco 2021 et une vidéo de présentation des lauréats a permis d’engager les discussions sur les besoins d’accompagnement technique en ingénierie des projets.

Organisations professionnelles, entreprises, collectivités de Guadeloupe et de Mayotte et Parc national de Guadeloupe ont notamment assisté à ces échanges. Tous les participants ont souligné le besoin important sur les territoires ultramarins d’accompagnement technique et de suivi des porteurs de projet. Pour y répondre, une solution a été avancée, la création de coalitions d’acteurs pour appuyer les initiatives économiques favorables à la biodiversité, chaque acteur étant complémentaire des autres.
La nécessité de sensibiliser les plus jeunes a également été souligné tout comme la valorisation des savoirs et savoir-faire des populations locales dans les domaines de l’agroécologie, de la permaculture, des Plantes aromatiques à parfum et médicinales ou encore de l’écotourisme.
Aussi, pour susciter l’envie d’agir, il est primordial qu’un effort de communication soit engagé.

Les 1h45 de débats n’ont cependant pas permis d’aller au bout des réflexions tant les contributions étaient riches. Les participants se sont donnés rendez-vous pour poursuivre les échanges lors d’un évènement dédié à ces questions qui sera organisé prochainement.