Provence-Alpes-Côte d'Azur

Des espèces endémiques menacées

vignette_67_33
Apron du Rhône (Zingel asper). Crédit photo : Sébastien Lamy / OFB
texte_p_67_33

 

L'apron du Rhône (Zingel asper) est une espèce endémique du bassin du Rhône. Dans cette région, ce poisson d'eau douce est aussi célèbre que le panda.
D'une longueur de 13 à 20 cm de moyenne, il se caractérise par la présence de trois à quatre bandes noires sur son abdomen.

Au cours du XXe siècle, l'apron du Rhône a vu ses populations gravement décliner : en 1900, l'espèce était encore présente sur 2200 km de cours d'eau, alors que dans les années 80, seulement 380 km étaient encore peuplés. Depuis 1996, l’apron du Rhône est classé comme "espèce en danger critique d'extinction" sur la liste rouge des espèces menacées.

Pour sauvegarder cette espèce, plusieurs programmes se sont succédé (Life apron I & II, plan national d'actions 2012-2016). Un nouveau plan national d'actions d'une durée de 10 années a vu le jour en 2020. Il a pour objectifs de conserver les populations existantes et contribuer à leur extension.

La Direction interrégionale PACA-Corse et les services départementaux de l'OFB des Alpes-de-Haute-Provence et du Var sont mobilisés pour la préservation de l'apron du Rhône. Il a été récemment observé sur plusieurs affluents : le Buëch, le Jabron, l'Asse, le Sasse et la Bléone.
11 prélèvements ont été réalisés en 2021 pour mieux connaitre la répartition de l’espèce sur les affluents de la Durance. Ces prélèvements ont été complétés pendant l'été 2021 par des prospections nocturnes sur le Vanson, le Verdon et l’Asse.