Actualités

Des actions en faveur des Martinets à Toulon

Mobilisation
Sensibilisation
Espèces

Pour enrayer l’effondrement des populations de martinets noirs et de martinets pâles à Toulon, la municipalité et la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) mènent des actions de protection de leurs sites de nidification. L’OFB les accompagne dans cette démarche.

Toulon abrite d’importantes populations de Martinet noir (Apus apus) et de Martinet pâle (Apus pallidus) qui nichent dans les bâtiments du centre-ville et notamment dans la basse-ville de Toulon, centre historique du cette ville portuaire.
Dans ce secteur, les travaux menés pour la restauration du bâti et la restructuration de l’habitat ont eu un impact négatif sur la reproduction des Martinets avec une baisse importante de leurs effectifs. En effet, les périodes de réalisation des travaux ne sont pas toujours en adéquation avec la phase de reproduction de ces oiseaux et les opérations de ravalement de façade, changement de toiture ou démolition ont un impact direct sur les nids, souvent situés à l’intérieur même des structures constituant ces bâtiments.

Face à cette situation et pour répondre aux sollicitations d’habitants et de bénévoles de la LPO, la Ville de Toulon a noué un partenariat avec la LPO en 2015. Depuis, ils travaillent ensemble à la mise en œuvre d’un programme d’actions visant à la protection des nids existants lors des opérations de rénovation, à la mise en place de nids de remplacement et l’intégration d’espace pouvant accueillir des nids de Martinets dans les nouvelles constructions.
Pour ce faire, la ville a inclus dans le règlement de sa campagne de ravalement obligatoire et de son opération programmée d'amélioration de l'habitat, des mesures en faveur de l'espèce :

  • Réalisation d’un recensement annuel des nids durant la période de présence des oiseaux dans l’ensemble de la Ville de Toulon ;
  • Avant tous travaux, repérage des nids ;
  • Mise en œuvre de la doctrine Eviter-Réduire-Compenser ERC (ex : adaptation des travaux dans le cadre des mesures d’évitement) ;
  • Incitation à la pose et à l’intégration de nichoirs artificiels ;
  • etc.

Grâce à ce plan d’actions, plus de 1 400 sites de nidification ont été recensés par la LPO et plusieurs dizaines de nichoirs ont été posés.

Dans le cadre de son soutien aux projets de mobilisation autour de la biodiversité, la direction interrégionale PACA-Corse de l’Office français de la biodiversité (OFB) accompagne ces acteurs en finançant un dispositif complémentaire proposé par la LPO : la réalisation du premier mur « vivant » de France. Cette grande fresque murale pourvue de nichoirs à martinets devrait voir le jour à l’automne 2023.

En complément, des actions de sensibilisation seront menées auprès du grand public et une plaquette numérique d’information sur les modalités de rénovation à suivre pour favoriser la préservation des martinets sera créée. Celle-ci sera envoyée dans un premier temps aux municipalités et entreprises de l’aire toulonnaise puis sa diffusion élargie à toute la région.   

Pour valoriser les actions engagées ainsi que les acteurs mobilisés, un colloque intitulé « concilier les aménagements et les martinets » a été organisé le 25 novembre 2022 à Toulon. Cet événement a réuni plus de 130 personnes : naturalistes, scientifiques, représentants des collectivités, civils et militaires et également du domaine du bâti et de l’aménagement urbain (promoteurs sociaux et privés, architectes et cabinets d’étude). Il a permis de partager de nombreux retours d’expérience et innovations grâce aux intervenants venus de toute l’Europe. A cette occasion, le service départemental du Var et la direction interrégionale PACA-Corse de l’OFB ont réalisé une présentation sur le statut juridique des martinets en France.

Ces actions initiées à Toulon essaiment et germent sur la métropole toulonnaise et gagnent désormais l’ensemble du département du Var, et même au-delà sur le territoire national.