Appels à projets
Toutes les régions

Un nouvel appel à projets pour les aires éducatives

Connaissances & données
Milieu marin
Milieu terrestre

Pour l’année scolaire 2022-2023, un nouvel appel à projets de 600 000 € est ouvert pour poursuivre l’accompagnement et le développement du réseau d’aires éducatives sur l’ensemble du territoire français*.

Cet appel à projets vise les écoles, établissements scolaires ou les structures – souvent d’éducation à l’environnement - qui accompagnent la mise en place des projets d’aires éducatives tout au long de l’année.

En deux ans, l’Office français de la biodiversité aura débloqué 1,2 millions d’euros pour financer les projets d’aires éducatives.


* Sauf Polynésie française qui a déjà son propre dispositif

Qu’est-ce qu’une aire éducative ?

Une aire éducative est un petit territoire naturel géré de manière participative par les élèves de cycle 3 et 4 (CM1, CM2, 6ème, 5ème, 4ème, 3ème).

Outils de pédagogie active, les aires éducatives permettent aux élèves de choisir la zone sur laquelle ils veulent travailler, et de les mettre ensuite au cœur de la réflexion et de la décision tout au long de l’année. L’enseignant et un acteur de la sphère de l’éducation à l’environnement, le « référent », accompagnent les élèves dans leur cheminement.
C’est également un support interdisciplinaire pour les apprentissages, s’intégrant dans les programmes et ce en lien direct avec le patrimoine naturel et culturel de chaque territoire.

Un comité de pilotage national assure la coordination et veille au respect de la charte des aires éducatives. Il réunit l’OFB, les ministères de la Transition écologique, de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et celui des Outre-mer.

> En savoir plus : https://ofb.gouv.fr/aires-educatives

Pourquoi un tel financement ?

Le concept des aires éducatives génère un fort engouement, qui se concrétise par un foisonnement de projets sur l’ensemble des territoires de France et des Outre-mer. Dans ce contexte, l’enjeu est aussi d’accompagner financièrement les acteurs qui montent ces projets en facilitant notamment leur lancement pour qu’ils puissent ensuite s’ancrer dans le territoire.

Actuellement, le coût moyen de mise en place d’une aire éducative s’élève par an à 4000 euros, essentiellement liés au coût des interventions auprès de l’enseignant et des élèves de la structure référente qui accompagne le projet. Ce coût a tendance à diminuer avec la montée en compétence de l’enseignant au fil des années.
C’est donc pour soutenir et répondre à la demande forte du terrain que l’OFB a décidé de lancer cet appel à projets qui constitue une véritable opportunité pour lancer ou renforcer le développement son aire éducative sur la prochaine année scolaire.

Calendrier et financements pour les projets

L’appel à projets se déroule en deux phases :

  • Phase 1 : pour les projets qui seront dans leur 2ème année ou au-delà à la rentrée scolaire 2022-2023 :
    • dépôt des candidatures du 1er au 25 mai, sur le site Démarches simplifiées (anciens).
    • la subvention de l’OFB représente 1 600 € nets de taxe maximum par projet. Et au minimum 1 000 euros.
  • Phase 2 : pour les projets qui seront dans leur 1ère année à la rentrée scolaire 2022-2023 :
    • dépôt des candidatures du 1er juin au 23 septembre, sur le site Démarches simplifiées (nouveaux).
    • la subvention de l’OFB représente 3 200 € nets de taxe maximum par projet. Et au minimum 2 000 euros.
    • une inscription sur le portail de la démarche Sagae doit impérativement être faite pour que votre dossier puisse être pris en compte.

Pour bénéficier de ces financements, les candidats doivent respecter certains critères et engagements comme par exemple : respecter les valeurs et objectifs de la charte des aires éducatives ou veiller à réduire au maximum les émissions de CO2 dans le cadre du projet.

A titre indicatif, 200 000 € sont réservés pour financer les anciens projets et 400 000 € pour les nouveaux ce qui permet de financer un nombre équivalent de projets vu la différence de coût.

Comment trouver des cofinancements ?

L’OFB finance jusqu’à 80 % du montant des projets. Les candidats doivent donc trouver les 20 % restants.

vignette_67_33
Logo de La trousse à projets
texte_p_67_33

Une campagne de financement participatif via la plateforme la Trousse à projets peut permettre de récolter des fonds. Cette plateforme, dont le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, le réseau Canopée et l’Office Central de Coopération à l’Ecole sont membres fondateurs, est exclusivement dédiée aux projets éducatifs et pédagogiques comme les aires éducatives. La Trousse à projets offre une visibilité et permet d’élargir leurs possibilités de financement à la communauté locale (entreprises, associations ou particuliers).

> Pour davantage d’informations : contact@trousseaprojets.fr, 01 55 55 69 11