Le Défi Familles à biodiversité positive

Pour accompagner les citoyens dans la mise en œuvre de gestes favorables à la préservation de la biodiversité, plusieurs parcs naturels régionaux expérimentent le « Défi Familles à biodiversité positive ». L’Office français de la biodiversité (OFB) soutient cette initiative, portée par la Fédération des Parcs naturels régionaux de France.

Lancé en mars 2021, le « Défi Familles à biodiversité positive » vise à éclairer des familles sur l’impact des activités humaines sur la faune et la flore qui les entourent et à les amener à changer leurs comportements pour préserver la biodiversité.
Durant cette première année d’expérimentation 8 parcs naturels régionaux se sont lancés dans l’aventure :

  • le Parc naturel régional de l’Aubrac,
  • le Parc naturel régional de l’Avesnois,
  • le Parc naturel régional des Ballons des Vosges,
  • le Parc naturel régional du Golfe du Morbihan,
  • le Parc naturel régional des Grands causses,
  • le Parc naturel régional des Préalpes d’Azur,
  • le Parc naturel régional du Vercors,
  • le Parc naturel régional du Marais du Cotentin et du Bessin.

Sur chacun de ces territoires, une dizaine de familles aux profils divers ont été sélectionnées. Elles ont choisi parmi une liste, une ou plusieurs actions ayant un impact positif sur la biodiversité.

Affiche du Défi Familles à biodiversité positive

En lien avec la plateforme « Agir – Les bon gestes pour la biodiversité », ces actions peuvent par exemple concerner l’alimentation, les transports, l’entretien du domicile ou encore les pratiques de jardinage.
Pour la mise en œuvre, les familles ont été accompagnées jusqu’à fin octobre par des experts. Elles ont également participé à des ateliers et des animations pour mieux comprendre les enjeux de la préservation de la biodiversité au quotidien.

Pour illustrer cette initiative, deux vidéos ont été réalisés au cœur du Parc naturel régional de l’Avesnois et du Parc naturel régional des Grands Causses.

En 2022 et 2023, les parcs naturels régionaux des Ardennes, des Causses du Quercy, Livradois-Forez, des Monts d’Ardèche, Périgord Limousin, du Verdon et des Vosges du Nord ont souhaité s’impliquer dans le défi familles à biodiversité positive selon les mêmes modalités de l’expérimentation 2021.

En 2022, le Défi s’accompagne de deux nouveaux partenariats scientifiques. La Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité apportera son expertise pour développer une méthodologie permettant aux familles d’évaluer leur empreinte biodiversité. De même, le Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive (CNRS) visera à identifier les leviers et les freins impliqués dans les changements de comportements des familles vis-à-vis de la biodiversité.