Français

Citoyen, jardinier, éleveur, touriste, amoureux de la nature, pêcheur, chasseur, entrepreneur, élu... tout le monde peut agir à son niveau pour limiter efficacement la progression des espèces exotiques envahissantes.

Date du document
Descriptif

Citoyen, jardinier, éleveur, touriste, amoureux de la nature, pêcheur, chasseur, entrepreneur, élu... tout le monde peut agir à son niveau pour limiter efficacement la progression des espèces exotiques envahissantes.

Type de document
Vignette du document
Les espèces exotiques envahissantes : enjeux et impacts
Thématiques
Zone géographique associée
De nouvelles initiatives en faveur des récifs coralliens dans les Outre-mer
Les lauréats de l’appel à projets (AAP) pour la résilience des récifs coralliens et des écosystèmes associés (ReCorEA) dans les départements et collectivités d’Outre-mer sont désormais officiels. Cet AAP était soutenu en 2022 par le ministère de l’Intérieur et des Outre-mer et l’Office français de la biodiversité (OFB), en collaboration avec l’Initiative Française pour les Récifs Coralliens (IFRECOR).
grichard mer 14/12/2022 - 11:23
Les tortues marines sous surveillance en PACA
Depuis 2012, un programme de conservation des tortues marines est mené en région PACA. Il a pour but la surveillance et l’amélioration des connaissances de ces populations.
grichard mar 13/12/2022 - 14:53

L'Office français de la biodiversité (OFB) et l’antenne bordelaise de l'Office Central de Lutte contre les Atteintes à l’Environnement et à la Santé Publique (OCLAESP) ont démantelé un important trafic international d’animaux vivants d’espèces protégées

L'Office français de la biodiversité (OFB) et l’antenne bordelaise de l'Office Central de Lutte contre les Atteintes à l’Environnement et à la Santé Publique (OCLAESP) ont démantelé un important trafic international d’animaux vivants d’espèces protégées. Après des mois d’enquête, quatre interpellations ont été effectuées sur le territoire français dont une femme soupçonnée d’être à la tête du réseau de trafiquants. Servals, perroquets, singes, suricates, écureuils… ces espèces achetées à bas prix à l’étranger étaient ensuite revendues via les réseaux sociaux, sur l’ensemble de la France métropolitaine.